Sii & Les FODMAP


PROTOCOLE ALIMENTAIRE FODMAP POUR SOULAGER VOS SYMPTÔMES

Faire connaissance, une question, une info…? Je planifie un appel.

Mieux comprendre sa maladie, pour mieux l’appréhender.

Visionnez la vidéo explicative pour savoir ce qui vous arrive lorsque vous mangez certains aliments
MONASH UNIVERSITY Original version in english

Les symptômes du syndrome de l’intestin irritable peuvent être soulagés pour 75% des patients, grâce à une alimentation adaptée : le protocole faible en FODMAP (sucres fermentescibles).

Pathologie multifactorielle, elle est en général aggravée par l’anxiété, le stress, la honte, la culpabilité, des phobies alimentaires…

C’est pourquoi un accompagnement complémentaire peut-être nécessaire, notamment par la thérapie cognitive et comportementale, la pratique de la méditation de pleine conscience et du MINDFUL EATING.


De nombreuses recherches scientifiques sont en cours et ont été faites sur le sujet par la Monash University en Australie, référence internationale, avec laquelle je me suis formée sur ce protocole.

Dr Sue Shepherd docteur en nutrition et diététique et Pr. Peter Gibson Professeur en gastroentérologie de la Monash University ont découvert les FODMAP avec toute l’équipe de chercheurs de la Monash University. Ils ont mis au point ce protocole efficace prouvé scientifiquement, qui permet de soulager les personnes qui en souffrent.


Le Syndrome de l’Intestin Irritable ou Sii fait partie des troubles fonctionnels intestinaux (TFI) appelé aussi colopathie fonctionnelle. Il est reconnu comme une pathologie chronique qui impacte la qualité de vie sociale, familiale et professionnelle. Il affecte entre 7 à 15 % de la population mondiale. Il est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes et le plus souvent diagnostiqué avant l’âge de 50 ans. Bien que le Sii soit une pathologie relativement courante, il n’est souvent pas diagnostiqué.


La CAUSE du Sii est inconnue, mais probablement multifactorielle. Les facteurs qui peuvent provoquer le Sii comprennent : (cliquez sur les flèches pour le détail)

Hypersensibilité viscérale

Les personnes souffrant du sii ont une sensibilité exacerbée aux mouvements normaux de l’intestin, tels que l’étirement ou la distension. Ces actions normales peuvent être inconfortables et très douloureuses. On estime qu’environ 60 % des personnes atteintes du sii ont une paroi intestinale ultra sensible.

Altération de la motilité intestinale

Les patients connaissent des perturbations de la vitesse à laquelle le contenu passe dans l’intestin. Il se déplace plus rapidement ou avec une lenteur inhabituelle. 1 personne sur 3 souffrant du sii rencontre ce problème. Si le mouvement est anormalement rapide, cela entraîne une diarrhée. A contrario s’il est anormalement lent, cela entraîne de la constipation.

DYSBIOSE ou déséquilibre du microbiote intestinal

Le microbiote intestinal fait référence à la communauté complexe de micro-organismes qui vivent dans l’intestin. Il est encore incertain de dire si les bactéries de notre intestin provoquent le sii, mais certaines recherches ont montré des différences entre le microbiote des personnes atteintes et de celles non atteintes du sii.

Autres causes possibles du Sii

Micro-inflammation de l’intestin, ou éventuellement, une perméabilité intestinale…

Les SYMPTÔMES augmentent et diminuent souvent au fil du temps et la gravité varie selon chaque individu. 

Les personnes qui en souffrent ; appelés « colopathes » ressentent principalement :

Douleurs abdominales basses

La douleur peut être aiguë, lancinante ou sourde et peut durer un court instant ou plusieurs heures, sous forme de crampes ou de brûlures. Souvent, la douleur abdominale sera atténuée ou aggravée par la défécation.

Altération du transit intestinal

CONSTIPATION : Problème courant qui toucherait environ 50% des personnes atteintes du sii : des difficultés à la défécation (efforts), sensation que l’intestin n’est pas complètement vidé.

Des selles peu fréquentes, sensation de blocage de l’anus et/ou du rectum.

En présence de constipation, cela peut aggraver d’autres symptômes du sii, tels que les douleurs abdominales, les gaz excessifs, les ballonnements et/ou la distension.

DIARRHÉES : Les selles molles ou liquides sont courantes et cela peut entraîner des urgences fréquentes de défécation.

Dans le cas du sii mixte, il y a alternance des 2 (diarrhées et constipation).

Ballonnement & Distension

Symptômes courants et gênants du sii :

Le ballonnement fait référence à une sensation de gonflement abdominal. Les personnes souffrantes décrivent parfois cette sensation comme un ballon gonflé dans le ventre.

La distension abdominale fait référence à une augmentation réelle de la circonférence abdominale (sangle abdominale).

Ces symptômes différents peuvent se produire ensemble ou séparément.

Les personnes qui souffrent de ballonnement et/ou de distension déclarent souvent que ceux-ci : s’aggravent au cours de la journée ; avec les repas et s’améliorent pendant la nuit.

Autres symptômes

Les flatulences excessives malodorantes ou non. Ce symptôme gâche en général la qualité de vie.

La fatigue chronique peut être également dûe aux symptômes abdominaux.

D’autres symptômes peuvent apparaître comme des douleurs musculaires ou articulaires, reflux gastrique, éructations, crampes abdominales, migraines…

*(en anglais = IBS Irritable Bowel Syndrome /AGA American Gastroenterology Association)